Logo-Kelio
GLOBAL WORK-LIFE SOLUTIONS
  • Accueil
  • Blog
  • Comment badger en entreprise ? 5 types de badges à connaître
5 façons de badger

En entreprise, le badge est couramment utilisé pour deux usages quotidiens : le contrôle d’accès (ouvrir l’accès à un bâtiment) et le pointage des temps de travail. Chaque organisation a ses propres contraintes et spécificités. Alors comment faire pour choisir la méthode de badgeage la plus adaptée ? Quels sont les critères à prendre en considération ? Quels sont les différents moyens de badgeage en entreprise ? Nous vous expliquons tout.

Comment choisir son badge en entreprise ?

Badger est une action quotidienne pour nombre de salariés. Tout comme il est important de choisir une badgeuse adaptée à son environnement de travail, il est également nécessaire de choisir le mode de badgeage le plus adéquat pour garantir l’utilisation la plus pratique et la plus sécurisée pour l’entreprise. Lors du choix d’un type de badge, il est important de prendre en compte les critères suivants :

  • Le type d’emploi du salarié ; est-il itinérant, sédentaire ou effectue -t’il régulièrement du télétravail ?
  • Ses missions ; nécessitent-elles un pointage horaire précis, une déclaration d’activité ou une déclaration des temps de travail a posteriori ?
  • L’environnement de travail et le secteur d’activité de l’entreprise.
  • L’installation d’une pointeuse physique dans les locaux de l’entreprise ou le choix d’une badgeuse virtuelle à distance ?

Quelles sont les différentes façons de badger ?

1° Le badge électronique RFID

Le badge électronique RFID (Radio frequency Identification) est le moyen de badger le plus couramment utilisé en entreprise. Souvent présenté sous la forme d’une carte plastique, format carte bleue, il intègre une puce portant la technologie RFID, ce qui permet l’identification d’un salarié préalablement enregistré sur simple présentation devant le lecteur ou la badgeuse.

Attention toutefois il existe différentes générations de technologies RFID et toutes ne se valent pas en termes de sécurité. Les anciennes technologies sont aujourd’hui très facilement copiables. Il s’agira donc de choisir les technologies de badge les plus récentes pour s’assurer un très haut niveau de sécurité. Pour vous repérer n’hésitez pas à consulter notre comparatif des meilleures technologies de badges en entreprise. Aujourd’hui le badge le plus sécurisé est le badge MIFARE DESfire EV2, avec numéro d’identification. Celle-ci n’a jamais été violée ni copiée à ce jour.

Il existe différents formats de badges RFID :

  • Le format carte : très personnalisable, il est le badge le plus courant en entreprise.
  • Le format porte-clé : pratique, il diminue le risque de perte ou d’oubli par le salarié qui peut l’ajouter à son trousseau de clés. Il est aussi plus solide que son homologue au format carte.
  • Le format porte-clé cuir : plus esthétiques que les badges traditionnels, il est apprécié pour sa touche design.

Avantage : Le badge électronique RFID est le badge le plus économique à l’unité.

Inconvénient : Il peut facilement être perdu, cassé ou oublié. 

badges RFID

2° Badger grâce à un code

Le badgeage via code est une technique qui consiste à entrer un numéro sur le clavier d’un lecteur d’accès ou d’une pointeuse horaire à code. Il peut être utile lorsque l’environnement de travail ne permet pas d’utiliser de badge (par exemple : en agroalimentaire afin de limiter l’insertion de corps étrangers en supprimant le risque de faire tomber son badge). Il peut également être utilisé lorsque l’entreprise embauche des intérimaires et ne souhaite pas mettre en circulation de nombreux badges ou n’a pas la possibilité de remettre le badge au salarié en amont de sa prise de poste (exemple : travail en horaires de nuit). Le salarié dispose alors soit d’un code personnel, soit de son numéro de matricule pour s’identifier.

Avantage : Pas de coût supplémentaire pour l’achat de badge, une badgeuse suffit.

Inconvénient : Il existe un risque d’oubli du code ou de transmission à un tiers qui peut nuire à la sécurité de l’entreprise. Il est donc nécessaire de le modifier régulièrement, ce qui requiert une bonne organisation et une bonne communication en interne.

Badger avec un code

3° Badger sur son smartphone ou sur PC : le badgeage virtuel

Certaines entreprises font le choix de faire badger leurs salariés directement sur PC ou smartphone via une application ou un logiciel, généralement hébergé en SaaS. Le salarié réalise donc une action de badgeage ou d'ouverture de porte dans cette application ou via le logiciel qui fait office de « pointeuse virtuelle ». Cette action est également appelée : badgeage virtuel.

Avantage : Badger directement via son smartphone ou PC peut être très pratique pour les salariés itinérants et ceux en télétravail. L’entreprise n’a pas besoin de pointeuse physique et contrôle les temps de travail déclarés par ses salariés, qu'ils soient sur site ou à distance.

Inconvénient : Cet usage n’est pas adapté aux collaborateurs ne travaillant pas sur PC ou ne disposant pas de smartphone. Par exemple dans les environnements industriels, ou BTP…

badger sur smartphone

4° Le badge virtuel ou badge dématérialisé

Le badge virtuel est un badge enregistré directement dans le smartphone du salarié. Il utilise les technologies BLE et NFC présentes sur tous les mobiles modernes. Le badge virtuel s’appuie ainsi sur les mêmes technologies que le paiement sans contact. Concrètement, le badge dématérialisé est envoyé par l’entreprise via un e-mail et activable à distance par le salarié. Il suffit ensuite de passer son smartphone devant une badgeuse compatible BLE/NFC pour s’identifier instantanément. Le smartphone fait alors office de badge physique.

Avantage : Plus de problème de distribution de badge, tout est dématérialisé. Il est facilement possible de le désactiver à distance une fois la période de travail terminée, par exemple pour des contrats intérimaires ou CDD.

Inconvénient : Il nécessite l’utilisation d’un smartphone, ce qui peut poser souci pour les salariés ne souhaitant pas utiliser leur téléphone personnel ou pour ceux ne possédant pas de smartphone professionnel.

Badge dématérialisé

5° Badger grâce à la biométrie

Le badgeage biométrique utilise les données biométriques de l’utilisateur telles que les empreintes digitales, le visage, l’œil, le volume de la paume de la main etc. à des fins d’identification. Le collaborateur s’enrôle une première fois sur le système de badgeage au moyen des ses empreintes biométriques et sera ensuite reconnu à chaque passage. Cette technologie de badgeage a pour avantage de ne requérir aucun support annexe. (NB : excepté dans le cas d'une identification biométrique où l'empreinte biométrique est enregistrée dans un badge porté par le salarié et non pas dans le sytème informatique)

En France, l’utilisation de la biométrie est très réglementée. Le badgeage par biométrie est interdit pour le pointage horaire. Il peut être autorisé pour le contrôle d’accès sous certaines conditions. La CNIL a établi le 28 mars 2019, un règlement type qui précise les obligations des organismes souhaitant se doter de dispositifs biométriques à des fins de contrôle d’accès.

A l’inverse dans certains pays la réglementation concernant le badgeage biométrique est plus souple autorise son usage pour le pointage des temps et le contrôle d’accès.

Avantage : Ce moyen de badgeage ne nécessite pas de badge physique il n’y a donc plus de risque de perte, de vol, d’échange ou de falsification.

Inconvénient : Il est interdit en France pour le pointage des temps de travail et très réglementé pour le contrôle d’accès. Ce qui réduit considérablement ses possibilités d’utilisation sur le territoire français.

badgeage par biométrie

Chaque type de badgeage possède ses avantages et ses inconvénients. L’idéal est donc de disposer d’un système agile capable de faire fonctionner simultanément plusieurs types de badges correspondant aux différents usages de vos utilisateurs. C'est ce que nous proposons avec la gamme polyvalente de terminaux et de badgeuses Kelio. Ainsi nous vous accompagnons dans le choix du ou des modes de badgeage les plus appropriés pour répondre aux besoins et à l’évolution de votre entreprise. 

J’ai besoin d’aide pour choisir mes badges

Partagez l'article